Menus Santé : grâce aux fleurs, les couleurs se mangent aussi !

Camomille, lilas ou même gardénia… Et si vous mangiez des fleurs ? Déjà largement utilisées en infusion, elles ont également investi les cuisines de bien des chefs et des pâtissiers. Essentiellement décoratives, elles apportent dans nos assiettes une touche de fantaisie. Pour vous, nos chefs (www.ma-cuisine-ma-sante.fr/) ont parsemé de jolis pétales leurs recettes de la semaine. De quoi ouvrir l’appétit… et l'imagination.

Qu’elles soient consommées avec ou sans leurs feuilles selon les variétés concernées, les fleurs ont en cuisine, une fonction essentiellement décorative. C’est bien là l’essentiel ! Leurs couleurs égaient la cuisine et « mettre de la couleur dans les assiettes, c’est bon pour le moral. Grâce à elle en fait, on mange avec davantage de plaisir », explique Marie Noirot, nutritionniste dans les Alpes de Hautes-Provence. Un bon coin pour les fleurs…

En cuisine, les fleurs sont quasiment bonnes à tout faire. Celles de la camomille et du tilleul se dégustent en tisanes. Celles de l’hibiscus se consomment dans une boisson chaude - le bissap du Sénégal - ou fraîche comme l’agua de Jamaica au… Mexique, ou le Martini blanc. Mais les boissons ne sont pas seules à bénéficier de leurs jolis pétales. « em>Les fleurs – et les feuilles ! – de pissenlits se mangent facilement en salade, tout comme les pâquerettes et les primevères », suggère Marie Noirot.

Cuisine déco

Plus original, certaines fleurs sont ajoutées à la crème anglaise. C’est le cas de la lavande, qui se marie parfaitement avec aux cakes ou aux beignets. Encore plus surprenant : mettez des pétales multicolores dans vos glaçons. Il suffit de les glisser dans l’eau utilisée pour les réaliser, avant un passage au congélateur. Enfin, de grands chefs pâtissiers se servent volontiers des pétales de roses, des pensées ou du mimosa pour agrémenter leurs plus jolis desserts. En termes d’apports nutritionnels les fleurs ont peu d’intérêt, à l’exception notable de la bourrache (photo ci-contre), riche en oméga 3.

Mode d’emploi

Si vous souhaitez vous lancer dans la cuisine des fleurs, « cultivez-les vous-même », conseille Marie. « Vous éviterez ainsi de tomber sur des fleurs contaminées par des pesticides ou… des urines animales, notamment au bord des routes et à proximité des champs », précise-t-elle.

Une fois cueillies, nettoyez-les soigneusement. « Pour conserver leur éclat et leur tenue, trempez-les rapidement dans de l’eau fraîche », recommande Marie Noirot. Vous pouvez ensuite les conserver 2 ou 3 jours dans le réfrigérateur. Ne les congelez jamais pour les conserver, elles perdraient leur tenue. Enfin, vous pouvez également les faire sécher à l’air libre. Vous les conserverez alors, à l’abri de la lumière.

Aller plus loin :

La liste des principales fleurs comestibles : camomille, chèvrefeuille, hibiscus, gardénia, jacinthe, lavande, lilas, mimosa, œillet, pensée, tilleul, violette, rose ;

Les fleurs qui sont comestibles avec leurs feuilles : bégonia, bourrache, capucine, géranium, œillet d’Inde, pissenlit, primevère, pâquerette.

RECETTES DE LA SEMAINE

Petit Déjeuner

Thé vert au Lotus

Cheesecake à la fleur d’oranger de Laurence Benedetti

Jus de pomme

Déjeuner

Truite à la capucine de Laurence Benedetti

Fleurs de courgette farcies de fondue de légumes aux langoustines de Scott Serrato

Verrine délicatement rose de Sarah Glain

Goûter

Litchi à l’eau de rose

Dîner

Tomates cerise, radis, crevettes roses et fleurs de bourrache « à la croque au sel »

Saint-Jacques aux fleurs d'hibiscus, riz thaï de Laurence Benedetti

Crème brulée à la lavande de Laurence Benedetti.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.