Menus Santé : après les excès, la détox !

Les repas de fête ont laissé des traces sur votre organisme ? Vous vous sentez fatigué, vous souffrez de maux de tête, de troubles digestifs ? Votre peau est terne ? Cette semaine, sur www.ma-cuisine-ma-sante.fr, nos chefs vous ont élaboré des menus-santé pour vous remettre d’aplomb. Et plus précisément pour éliminer les toxiques de votre organisme. Détox, mode d’emploi !

Des toxiques dans mon organisme ? Tabac, alcool, colorants, conservateurs, pesticides mais aussi médicaments – surtout lorsque nous en consommons plusieurs par jour… - notre organisme est la cible permanente de nombreux contaminants extérieurs.

Au-delà de tous ces toxiques, une alimentation déséquilibrée et/ou abondante comme c’est le cas durant les fêtes, va rendre la situation d’autant plus critique. Notamment pour notre foie. Lequel, lorsqu’il sature, ne manque pas de nous envoyer quelques signaux d’alerte : langue pâteuse, nausées avec manque d’appétit le matin ou encore coups de fatigue postprandiaux (d’après repas).

Le foie joue un rôle important dans le processus d’élimination des toxiques. Il abrite de nombreuses cellules (les hépatocytes) qui contiennent un grand nombre d’enzymes impliquées dans l’élimination de ces substances. En cette période d’après-fête, votre objectif sera donc de miser sur les « aliments détox », qui vont stimuler le fonctionnement de ces enzymes hépatiques.

Quelques « aliments détox » Dans cette optique, la famille des crucifères constitue un choix optimal. Au menu : choux, brocolis, radis noir, navets, cresson. Privilégiez également :

L’artichaut : il est doté de vertus stimulantes au niveau du foie et favorise aussi l’évacuation de la bile ;

Le pissenlit exerce également une action positive sur la synthèse de la bile et sur son évacuation ;

L’endive, pour son action diurétique. Sans compter qu’elle est aussi riche en sélénium, un puissant antioxydant ;

Le citron : également pour son action sur le foie et ses vertus antioxydantes ;

Le concombre : un diurétique efficace ;

Les jus de framboises, fraises et autres grenades… Ils sont riches en acide ellagique, un puissant antioxydant hépatique ;

Enfin, les laits fermentés pour leur richesse en probiotiques.

N’oubliez pas les plantes. Vous pouvez également trouver votre bonheur dans certaines plantes, comme le curcuma. Notre foie l’apprécie d’autant qu’il contribue aussi à la synthèse de la bile. Un conseil : pour optimiser son assimilation, mélangez-le à un corps gras et à du poivre noir. Misez encore sur le romarin, le réglisse (en poudre par exemple dans des crèmes) et encore l’anis qui favorise la digestion.

Des associations bénéfiques. Les fêtes mettent également à mal notre équilibre acido-basique. « Et pour cause, nous avons tendance à consommer davantage d’alcool et à manger des aliments à fort pouvoir acidifiant : gibiers, crustacés, foie gras, fromages etc… », nous explique le Dr Laurence Benedetti, médecin micronutritionniste (Paris). « La bonne idée est donc de toujours accompagner nos mets, de légumes verts. Et de privilégiez quelques bonnes associations. Comme le fait d’ajouter des fruits secs et/ou une salade avec le fromage. Cela va neutraliser son pouvoir acidifiant. » Un dernier point : les lendemains de fêtes, veillez à bien vous hydrater… en eau. De préférence, riche en bicarbonates.

RECETTES DE LA SEMAINE

Petit Déjeuner

Thé vert

1 jus de citron frais

Cinq galettes de sarrasin avec une « lichette » de confiture aux fruits rouges

1 yaourt nature

Déjeuner

Escabèche de choux-fleurs aux agrumes et safran d’Armand Arnal

Dorade Royale en court-bouillon « detox », copeaux de légumes Primeur d’Armand Arnal

Gratin de fruits rouges de saison de Paul Blouet

Goûter

Smoothie soyeux de Laurence Benedetti

Dîner

Soupe aux fanes de radis de Cathy Selena

Merlu confit et radis braisés au romarin de Philippe Lafargue

Salade d’oranges à la cannelle et à la fleur d’oranger d’Aicha Essalki

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.