Médicaments anti-rhume : avec précautions

Alors que la saison des rhumes bat son plein, l’ANSM rappelle que les médicaments décongestionnants contenant un vasoconstricteur, ne sont pas dénués de risques. Notamment cardiovasculaires, et neurologiques. Ce n’est pas parce qu’ils sont le plus souvent en vente libre – et l’objet d’une publicité intensive – qu’ils peuvent être administrés sans discernement ! Explications...

Selon l’Agence nationale de Sécurité des Médicaments et des Produits de Santé (ANSM), « les dernières données de pharmacovigilance relatives aux vasoconstricteurs décongestionnants – les médicaments anti-rhume n.d.l.r. - font état d’une persistance d’effets indésirables cardiovasculaires et neurologiques ». Les résultats actualisés de l’enquête française de pharmacovigilance sur ces médicaments, ont été rendus publics le 20 novembre 2012. « Depuis la précédente enquête, les effets indésirables cardiovasculaires et neurologiques (de ces médicaments) persistent et restent le plus souvent graves ».

La Commission nationale de Pharmacovigilance a préconisé leur passage sous le régime de la prescription médicale obligatoire. Ce qui bien sûr, ne serait guère favorable à leur vente larga manu… Alors certes, l’Agence précise qu’elle « n’envisage pas pour le moment d’appliquer de façon générale et indifférenciée cette mesure à l’ensemble des vasoconstricteurs ». Elle souhaite cependant renforcer l’information des patients et des professionnels de santé.

L’ANSM rappelle ainsi l’importance « de respecter la posologie maximale journalière et une durée maximale de traitement de 5 jours ». Par ailleurs, ces traitements sont absolument déconseillés chez les enfants de moins de 15 ans. Chez les adultes, la même réserve s’impose en cas d’hypertension artérielle sévère ou mal équilibrée, et d’antécédents d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Aller plus loin

La liste des produits contenant des vasoconstricteurs actuellement commercialisés ;

Questions/réponses publiés par l’ANSM, destinés aux patients ;

Retrouvez les 10 commandements de l’automédication.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.