Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Martigné-Briand Le maire : « Loin de tout, près de chacun »

1 04.10.2016 20:47
Marc Séchet vit actuellement son premier mandat de maire après avoir été adjoint. Photo Le Courrier de l'Ouest - Laurent COMBET.

Marc Séchet vit actuellement son premier mandat de maire après avoir été adjoint. Photo Le Courrier de l'Ouest - Laurent COMBET.

A Martigné-Briand, aux confins de la région angevine, du Saumurois et du Choletais, la plus grande commune viticole du département grandit dans l'équilibre, affirme son maire, Marc Séchet.

Extraits de son interview à lire ce mercredi dans Le Courrier de l'Ouest :

On a l'impression qu'entre Angers, Saumurois et Choletais, Martigné-Briand n'a jamais vraiment su de quel côté se tourner ?

« Cela n'a jamais été simple. Aujourd'hui encore, nous faisons à la fois partie du canton de Chemillé-Melay et de l'arrondissement de Saumur ! Mais notre faiblesse d'être loin de tout le monde fait aussi notre force. D'abord, cela nous place en position centrale, à distance quasiment égale des trois grandes villes. Ensuite, cela forge notre solidarité et notre proximité. Nous prenons notre sort en main, cela nous incite à être près de chacun. »

Mais vos administrés, dans quelle direction se tournent-ils en priorité ?

« Les statistiques montrent que nous avons un flux de population relativement important vers Angers. Mais pas seulement. D'autres travaillent à Saumur. Nous avons aussi des foyers qui apprécient notre position centrale, quand l'un des conjoints travaille à Angers et l'autre à Saumur ! »

L'intégralité de l'interview dans Le Courrier de ce mercredi, édition Saumur

Commentaires (1)

changement de secteur géographique
pimaca mer, 05/10/2016 - 06:54

Connaissant Martigné depuis + 50 ans du temps ,les maires les un après les autres ont toujours eut
en point de mire le Douessin ,commerces services médicaux etc , etc ,pas bien de cracher dans la soupe maintenant , avec les yeux plus grands que le ventre en se comparant a Angers , Vihiers , Cholet mais il faut savoir rester humble et profiter des proximités sans avoir a courir en ces moments de crise a droite et a gauche par snobisme , comme certaines ames Martignéenne .

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.