Marijuana : Pan dans les…

Selon un travail américain, le fait de fumer régulièrement un joint doublerait le risque de contracter une variété particulièrement agressive de cancer des testicules. Et davantage encore lorsque les habitudes de consommation se sont instaurées dès l’adolescence.

Le Pr Victoria Cortessis et son équipe de l’Université de Californie du Sud à Los Angeles, se sont intéressées à 455 hommes jeunes de 15 à 45 ans. Parmi ces derniers, 163 avaient développé un cancer des testicules. Les auteurs ont ainsi observé que les fumeurs de marijuana étaient, deux fois plus souvent que les autres, victimes de la forme la plus agressive de ce cancer.

Les récepteurs des cannabinoïdes auxquels s’attache le tétrahydrocannabinol (THC) du cannabis, sont présents dans le cerveau. Mais ils le sont également… dans les testicules. Et ces récepteurs sont connus pour exercer un rôle protecteur contre certains cancers. La relation de cause en effet entre marijuana et cancer des testicules, tiendrait au fait que lorsqu’un homme fume un joint, le THC affecte l’activité des récepteurs en question. Ainsi, leur effet protecteur se trouve-t-il inhibé.

Chaque année en France, 1 500 hommes sont victimes d’un cancer du testicule. Des patients jeunes pour la plupart, puisque cette maladie frappe généralement avant 45 ans. Heureusement, le pronostic en est favorable. Le taux de guérison pour les formes les moins agressives, est supérieur à 90%.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.