Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire Si c'était la fin du monde : Me Fouquet réglerait des comptes

1 12.12.2012 07:30
L'avocat angevin Me Fouquet.

L'avocat angevin Me Fouquet.

Photo Le Courrier de l'Ouest

Nous poursuivons notre série décalée sur la fin du monde. Après les Angevins lundi, Juliette Gréco mardi, la parole est à Maître Fouquet. A son tour, nous lui avons posé la question suivante : que feriez-vous s'il ne vous restait que quelques jours à vivre ? L'avocat nous répond :  « Je m’empresserais de lire « L’Être et le Néant » de Sartre car je ne l’ai jamais fait. Je me jetterais dessus et j’annulerais tous mes rendez-vous pour le lire. Je finirais presque toutes mes bouteilles de whisky ; presque au cas où ce ne serait pas la fin du monde… Je ne dirais pas « adieu » à mes proches car on se retrouverait en enfer ! Je fermerais le gaz et l’électricité, s’il y avait un retour. J'enverrais un mail à Claudia Schiffer pour lui dire que décidemement et définitivement, il n'y aura jamais rien entre elle et moi. Et, s'il me reste encore cinq minutes, je colle partour de petite affiches pour dire que ce n'est pas à cause du mariage homo que c'est la fin du monde ».

Et vous, que feriez-vous s'il ne vous restait plus que quelques jours à vivre ? Témoignez sur redaction.web@courrier-ouest.com

Commentaires (1)

deuil national
patoutoupa mer, 12/12/2012 - 21:46

donc pour la enieme fin du monde ,tous ceux qui y croient nous invitent a leurs enterrements ou cremations + deuil national (y a quand meme assez de malheurs partout ou on est impuissant pour en imaginer d'autre) puis apres on se prepare du mieux qu'on peut pour noel , le premier de l'an
et le retour du printemps !!!!!!!!!

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.