Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire Sénatoriales : les réactions

0 24.09.2017 19:10
Isabelle Leroy n'ira pas au Sénat

Isabelle Leroy n'ira pas au Sénat

Isabelle Leroy, candidate UDI : « Je vais regarder de très près les résultats et voir ce qu’il est possible de faire. Il y a eu pendant la campagne un courrier du président de l’association des maires ruraux (Adrien Denis, N.D.L.R.) qui comportait un vocabulaire pas du tout adapté. Il repoussait la date de l’assemblée générale à cause des sénatoriales mais il y faisait l’éloge de sa candidature. Ça a certainement perturbé certains grands électeurs. Et quand on a 25 voix d’écart (avec le 4e sénateur élu), on regarde ça de très près. Avoir quatre sénateurs angevins dans un contexte de réelle menace sur l’autonomie financière des territoires ruraux et avec un risque de recentralisation semble un peu dangereux ».

Adrien Denis, candidat non-inscrit : « C’était une candidature de dernière minute et très économe, une candidature de conviction et pas de calcul. Le résultat n’est pas à la hauteur des attentes même s’il n’est pas ridicule. J’ai une pensée pour ceux qui ont cru en ma candidature. Je ne suis pas déçu pour moi mais pour les zones rurales, car on a encore quatre sénateurs angevins ».

+++ Lire aussi : la réaction de Catherine Deroche +++

Jean-Charles Taugourdeau, député et président des LR49 : « Je suis très satisfait d’avoir deux sénateurs des Républicains. C’est beaucoup grâce au travail de Catherine (Deroche) qu’on a eu ce 2e poste. La candidature d’Emmanuel Capus nous en aurait privés ».

Aymeric Merlaud, secrétaire départemental du FN : « Félicitations aux nouveaux sénateurs élus, même si les territoires hors Angers métropole ne sont pas représentés. Notre score de 29 nous permet de doubler nos voix par rapport à 2011 au scrutin le plus difficile pour nous. La différence entre 16 % des voix à la présidentielle et 1,44 % ici nous interpelle. Nous devons poursuivre notre implantation locale notamment aux municipales pour faire mieux la prochaine fois ».


+++ Tous les résultats par ici +++

Analyse lundi dans Le Courrier de l'Ouest à télécharger ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.