Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire Véganes et éleveurs face-à-face devant l'abattoir

2 24.09.2017 21:00
. « Les animaux ont autant que nous le droit de vivre libres », estime Marion Kroener.

. « Les animaux ont autant que nous le droit de vivre libres », estime Marion Kroener.

Marion Kroener, co-référente du groupe local L214 à Angers, participera mardi soir à la « nuit debout » devant l'abattoir Elivia du Lion-d'Angers.

La militante, devenue végane voici trois ans, a opéré une prise de conscience en regardant une vidéo sur un élevage de lapins en Bretagne.

« C'est la Nuit debout devant les abattoirs, à l'initiative de 269 Life, avec d'autres associations qui luttent comme nous contre l'exploitation animale. Nous dénonçons plus particulièrement les conditions d'élevage des poulets de chair. Leur espérance de vie naturelle est de huit ans. Dans les élevages intensifs, qui représentent 75 % des cas, ils ne vivent que 35 jours, et, en plus, dans des conditions déplorables ».

Face à eux, ils trouveront les éleveurs de l'Anjou, qui viendront se défendre « face aux mensonges des associations véganes, au premier rang desquelles 269Life ».

Lundi dans Le Courrier de l'Ouest à télécharger ici

Commentaires (2)

clinique de l'Anjou!
Jean Martin lun, 25/09/2017 - 16:20

Si cette dame veut soigner son véganisme, c'est à la clinique de l'Anjou qu'elle doit aller, pas à l'abattoir. y'en a marre d tous ceux qui dictent ce que je dois mettre dans mon assiette. Ras la casquette de ces quemandeurs qui se mêlent de la vie des autres.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.