Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire Pédophilie : la démarche inédite de l'évêque

0 17.02.2017 09:24
 L'évêque Mgr Delmas et le diocèse d'Angers souhaitent que les éventuelles victimes de l'abbé Houard se manifestent. Photo archives CO - Josselin CLAIR.

L'évêque Mgr Delmas et le diocèse d'Angers souhaitent que les éventuelles victimes de l'abbé Houard se manifestent. Photo archives CO - Josselin CLAIR.

Mardi, le diocèse d'Angers faisait état sur son site internet des plaintes de deux victimes de l'abbé Hyacinthe Houard, prêtre qui a officié pendant plus d'une quarantaine d'années en Anjou.

+ Lire assi : Mgr Delmas accuse

L'abbé mis en cause est décédé en 2012 à l'âge de 85 ans. Il ne pourra donc jamais répondre de ces accusations. Aucune action en justice n'est envisageable. Ni du côté de la justice française, ni du côté de la justice canonique.

Avec cette démarche posthume inédite, qui consiste à informer largement, l'Église souhaite « signifier aux victimes que l'évêque porte crédit à leurs témoignages, de montrer une préoccupation ».

La démarche a été validée par la commission nationale d'expertise indépendante de la conférence des évêques de France (CEF). Celle-ci a été mise en place en avril 2016 à la suite de la mise en cause du cardinal Philippe Barbarin, évêque de Lyon, ciblé par deux enquêtes pour « non-dénonciation ».

Vendredi dans Le Courrier de l'Ouest à télécharger ici

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.