Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire Moto : " Les gilets jaunes ne sauvent pas la vie des motards"

0 24.06.2013 18:14
le président de la Fédération des motards en colère de Maine-et-Loire.

le président de la Fédération des motards en colère de Maine-et-Loire.

Photo le Courrier de l'Ouest

La Fédération des motards en colère du Maine-et-Loire (FFMC 49) répond au commandant l'escadron de gendarmerie, qui a accordé un entretien au Courrier de l'Ouest samedi, jour de manifestation des motards dans le Saumurois (lire par ici).

"Dix gendarmes motards perdent la vie chaque année sur les routes françaises", rappelle la fédération.

"Le retraité de 79 ans décédé alors qu'il faisait une tranquille balade en groupe vers Chalonnes n'a pas eu besoin du secours d'un gilet jaune,  puisque l'on peut avancer qu'il a probablement été victime d'un malaise. L'accident de Belle-Beille le 14 février est du à un fort ralentissement subit, et à un premier accident en amont, qui a lui même surpris le motard. Glissant sur une chaussée humide et grasse, il est venu percuter mortellement  la glissière. 

En quoi le port d'un gilet jaune l'aurait protégé des rails meurtriers ?

La mort brutale d'un moniteur de moto-auto école sur la rocade d'Angers le 2 mai dernier nous a plongé dans le désarroi et la colère. Encore une fois, ce sont les glissières de sécurité qui ont coûté la vie à un motard expérimenté et toujours soucieux de sa sécurité et de ceux et celles qu'il formaient. Le gilet jaune l'aurait protégé , lui aussi ?

Attachons nous à constater les réelles circonstances et faits des accidents qui endeuillent les familles plutôt que de lancer des slogans réducteurs et infondés et de vouloir nous imposer des règles qui ne font que fausser la réalité. "

Samedi, le commandant d'escadron de gendarmerie avait indiqué dans Le Courrier de l'Ouest : « En terme d’infractions, les motards ne sont pas les plus vertueux », note le militaire, qui procède régulièrement à des rétentions de permis de motards. « Cela signifie que leur vitesse est enregistrée à plus de 40 km/h au-dessus de la limitation ».

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.