Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire Les ordonnances Macron séduisent les chefs d'entreprises

0 13.09.2017 14:40
Le dirigeant de l'Orfèvrerie d'Anjou, Christophe Dubois, voit dans les ordonnances Macron une simplification bienvenue.

Le dirigeant de l'Orfèvrerie d'Anjou, Christophe Dubois, voit dans les ordonnances Macron une simplification bienvenue.

Photo Courrier de l'Ouest - Josselin CLAIR

Du Medef à la CPME, du bâtiment aux services, les patrons angevins se disent globalement satisfaits de la réforme du Code du Travail, qui doit simplifier la gestion de leurs entreprises. C'est le cas de Christophe Dubois, qui dirige l'Orfèvrerie d'Anjou à Angers. Spécialiste du travail de l'étain, cette PME de 36 salariés réalise des seaux à champagne, vasques et trophées sportifs pour de luxueuses maisons.

"Notre entreprise est très atypique", aime répéter le dirigeant, qui salue la possibilité de conclure des accords d'entreprise sans l'accord de la branche professionnelle de la bijouterie, joaillerie et orfèvrerie, dont la société dépend. "On n’est pas joaillier place Vendôme, ni fabricant de bijoux ! Nous avons des métiers extrêmement spécifiques, dont certains qui n’existent qu’ici", explique-t-il, "nos préoccupations sont parfois très éloignées de celles de la branche, ce qui nous empêche d’avancer".

Dossier à lire dans le Courrier de l'Ouest du jeudi 14 septembre.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.