Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire Les courses contre la mort du Samu 49

0 31.05.2014 07:00
Au volant du fourgon, le secouriste du Samu sait que la réussite de l’intervention médicale se joue d’abord sur la route.

Au volant du fourgon, le secouriste du Samu sait que la réussite de l’intervention médicale se joue d’abord sur la route.

Archives Le Courrier de l'Ouest

Le Samu gère plus de 2 000 cas de détresse vitale par an. Nous avons passé une journée avec ces soignants de l’urgence.

En moyenne, les deux ou trois équipages mobilisés 24 heures sur 24, à la porte du CHU, réalisent une douzaine d’interventions par jour, nuit comprise. La moitié pour des urgences vitales, le reste pour des transferts médicalisés de patients. Mais leur activité en dents de scie n’obéit à aucune règle.

Notre reportage, riche en émotions fortes, dans Le Courrier de l'Ouest de ce samedi. A lire sur ordinateur, smartphone et tablette.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.