Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire Le bio au secours des agriculteurs ?

0 06.03.2016 22:48
Thierry merci et son élevage de vaches brunes des Alpes

Maine-et-Loire. Le bio au secours des agriculteurs ?

Photo Le Courrier de l'Ouest - Laurent COMBET

Les agriculteurs qui se sont lancés dans le bio arrivent à vivre de leur métier. Mais la conversion est difficile pour les exploitants traditionnels.

l y a une vie en marge du rendement. Aujourd’hui en vue de la retraite, Thierry Mercier s’est installé sur son exploitation agricole en 1978, à Bouchemaine, près d’Angers. Il fut l’un des premiers à se lancer dans l’élevage bio. Le « Pont de l’Arche » est devenu un GAEC, où est entré son fils Florent, et où travaille également son épouse, Marie-Odile. Aujourd’hui, l’exploitation s’est agrandie sur 90 hectares et élève en permanence 70 bovins d’une race laitière étonnante : la brune des Alpes.

Ils en vivent

Plutôt que de miser sur le rendement et la croissance à outrance, le pont de l’Arche déroule tranquillement son histoire, écoule sans problème 70 000 litres de lait par an, cultive lui-même la nourriture de ses vaches, fabrique dans son laboratoire fromages et yaourts, et pratique « la vente directe de la viande à l’exploitation et sur les marchés ». Et finalement, ils en vivent, « sans forcément avoir l’objectif de grandir », explique Florent.

"Compliqué de revenir de l'élevage traditionnel"

Mais  la conversion est difficile, c'est pourquoi tous les agriculteurs ne sont pas encore passés au bio. « Il est souvent très compliqué de revenir de l’élevage traditionnel vers l’élevage biologique », confirme Aurélie Mauget, coordinatrice de la filière Unebio en Anjou. Pour l’heure, en tout cas, l’aventure se déroule plutôt sereinement, « tous les producteurs bio arrivent sans problème à écouler leur production".

Retrouvez notre dossier complet sur le bio en Maine-et-Loire en page 2 du Courrier de l'Ouest de ce lundi 7 mars.

Soyez les premiers informés, téléchargez l'application Courrier49.fr sur votre smartphone. 

Pour télécharger le journal, cliquez ici




 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.