Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire L'Anjou reconnu en calamités agricoles

0 25.12.2016 19:01
 Dans les basses vallées, les cultures sont ruinées par le débordement des rivières.

Dans les basses vallées, les cultures sont ruinées par le débordement des rivières.

Photo CO - Laurent COMBET

Le Comité national de gestion des risques en agriculture a estimé à un million d'euros le manque à gagner après les crues tardives de juin dernier.

Le taux de perte a été évalué à 40 % sur les prairies permanentes et 50 % sur les maïs fourrages, particulièrement dans les basses vallées angevines.

23 000 hectares dont 14 000 de terre agricole ont été inondés en Anjou.

Pour les agriculteurs sinistrés, le dépôt des dossiers devrait se faire à partir du début 2017, mais le calendrier des indemnisations n'est pas encore connu.

Lundi dans Le Courrier de l'Ouest à télécharger ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.