Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire La résistance s'organise contre le blé industriel

0 10.07.2017 17:43
  •  Florent Mercier, à droite, guide la visite dans les parcelles d'essai des blés. Avec lui : enseignants, chercheurs, boulangers, paysans, paysans boulangers…

    Florent Mercier, à droite, guide la visite dans les parcelles d'essai des blés. Avec lui : enseignants, chercheurs, boulangers, paysans, paysans boulangers…

  •  Florent Mercier, à droite, guide la visite dans les parcelles d'essai des blés. Avec lui : enseignants, chercheurs, boulangers, paysans, paysans boulangers…

    Florent Mercier, à droite, guide la visite dans les parcelles d'essai des blés. Avec lui : enseignants, chercheurs, boulangers, paysans, paysans boulangers…

Un : optimiser les rendements pour nourrir le monde ; deux : canaliser les espèces, quitte à les modifier génétiquement, pour éviter les imprévus et assurer les marges bénéficiaires.

L'industrie agroalimentaire a standardisé le blé ?

En Pays de la Loire, des agriculteurs passionnés ont lancé en 2004 le programme des « semences paysannes », pour montrer qu'il existe « des alternatives possibles aux variétés commerciales ».

À ces dernières, ils opposent « une agriculture biologique qui cherche à utiliser les variétés rustiques et adaptées au terroir, en favorisant les échanges entre paysans ».

C'est le cas de la famille Mercier, à Bouchemaine.

Ici on cultive des espèces multiples, au bénéfice du programme de recherche participative en blés de pays.

Reportage mardi dans Le Courrier de l'Ouest à télécharger ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.