Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire La mâche victime de la douceur

0 03.12.2015 19:27
Maine-et-Loire. La mâche victime de la douceur

Maine-et-Loire. La mâche victime de la douceur

Sur les marchés, la mâche est en concurrence avec les autres salades qui profitent de la douceur. Archives Le Courrier de l'Ouest - Yolande MIGNOT.

Des températures douces, et la salade se porte bien, merci pour elle. Si bien qu'elle pousse vite, trop vite. Surtout la salade de saison, comme la mâche. A tel point que la boursette - autre nom qu'on lui donne dans l'Ouest - inonde le marché. Il y a trop d'offre par rapport à la demande.

« Oui, il y a un souci conjoncturel lié au climat, assume tout de go, Cédric Marchand, directeur de la structure de production Loire-Vallées à Brain-sur-Allonnes, qui adhère à la coopérative Fleuron d'Anjou aux Ponts-de-Cé. Nous avons beaucoup d'avance sur nos plannings. Le cycle de production de mâche est plus rapide que d'habitude. Nous avons 15 jours à trois semaines d'avance. »

La mâche est très prisée de la mi-décembre à la mi-avril. Parce que c'est l'une des rares salades d'hiver. Or le marché de la mâche se trouve à la croisée des chemins entre surproduction de mâche et d'autres salades qui profitent de la douceur pour continuer leur pousse et être vendues. « Cela commence à devenir problématique pour nous, surtout à l'approche des fêtes qui est une grosse période de vente », rappelle Cédric Marchand.

« Nous avons déjà connu des périodes de douceur mais avoir des 15 °C en journée début décembre, c'est assez exceptionnel. »

Des productions de mâches vont devoir être détruites.

Retour sur cette mâche qui envahit les marchés dans Le Courrier de l'Ouest de vendredi 4 décembre.

Pour télécharger le journal, cliquez ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.