Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire La hausse de l'intérim, signe d'une reprise fragile

0 04.09.2016 15:17
Comme Bucher-Vaslin, implantée à Chalonnes, de nombreuses entreprises du Maine-et-Loire font appel à l'intérim.

Comme Bucher-Vaslin, implantée à Chalonnes, de nombreuses entreprises du Maine-et-Loire font appel à l'intérim.

Photo archives Courrier de l'Ouest - Jérôme HURSTEL

L'activité économique redémarre en Anjou. Pour faire face au surcroit d'activité, les entreprises se tournent de plus en plus vers l'intérim. Le travail temporaire a ainsi bondi de 8% dans le département en juillet, par rapport au mois de juillet 2015, selon le baromètre Prism'emploi.

Les domaines des transports (+16,7 %) et de l’industrie (+14,8 %) sont particulièrement demandeurs. Le tertiaire tire également son épingle du jeu (+13 %), notamment à travers les services à la personne et les centres d’appels. Les candidats viennent même à manquer dans certains métiers techniques, comme c'est le cas pour la métallurgie.

Ces chiffres traduisent une grande prudence de la part des chefs d’entreprise, qui préfèrent souvent reporter leurs décisions d’embauches en CDI en attendant une franche amélioration de la conjoncture. La reprise est bien là, mais elle reste très fragile.

Dossier à retrouver dans Le Courrier de l'Ouest du lundi 5 septembre

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.