Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire La FDSEA défend le glyphosate

0 23.09.2017 09:19
Denis Laizé (à droite) en compagnie de François Girard, responsable environnement à la FDSEA.

Denis Laizé (à droite) en compagnie de François Girard, responsable environnement à la FDSEA.

Photo CO

La FDSEA demande le maintien du glyphosate, cet herbicide très utilisé qui est actuellement au centre d’une vive polémique, alors que le gouvernement veut l’interdire.
Denis Laizé, un jeune agriculteur de Brain-sur-l’Authion, qui pratique le « sans-labour », défend même son intérêt écologique.
« Dès qu’on travaille le sol, affirme-t-il, on déstructure la vie de ce sol ». Pour appuyer son propos, il prend sa bêche, extirpe une motte de terre de sa parcelle et montre plusieurs vers de terre grouillants.
Ce foisonnement biologique, il l’attribue justement à ce non-labour, pratique qui n’obère pas ses performances techniques.
Mais, car il y a un mais, ce système ne peut fonctionner sans glyphosate, le fameux herbicide à l’efficacité radicale et qui est actuellement contesté. « J’en épands environ un litre à l’hectare au moment du semis, explique l’agriculteur. Cela élimine tous les autres végétaux avant la levée. Au final, ce système est plus économique et bénéfique pour l’environnement. Et même peut-être plus que le bio qui a besoin du travail du sol ».
Cette seconde affirmation ne manquera pas de faire tousser les agriculteurs bio, mais aussi toute une frange de consommateurs.

Lire notre article dans Le Courrier de l’Ouest du samedi 23 septembre.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.