Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Justice Gang des portables : vrais bandits, gros butin et petites peines

0 06.05.2015 20:37
  •  Les raids ont cessé après l'interpellation d'une bande et de ses commanditaires qui n'ont été condamnés que très modestement hier par le tribunal d'Angers. Photos : archives CO.

    Les raids ont cessé après l'interpellation d'une bande et de ses commanditaires qui n'ont été condamnés que très modestement hier par le tribunal d'Angers. Photos : archives CO.

  •  Les raids ont cessé après l'interpellation d'une bande et de ses commanditaires qui n'ont été condamnés que très modestement hier par le tribunal d'Angers. Photos : archives CO.

    Les raids ont cessé après l'interpellation d'une bande et de ses commanditaires qui n'ont été condamnés que très modestement hier par le tribunal d'Angers. Photos : archives CO.

Des bandes très organisées avaient pillé des boutiques de téléphones à l'automne 2012 pour alimenter le marché algérien. Ils étaient jugés hier à Angers.

Un gros dossier, de vrais bandits, des dégâts en centaines de milliers d'euros.

À l'automne 2012, de redoutables raids avaient été menés contre des magasins de téléphones à Chauray et à Niort (79), à Saumur, à Cholet et à Mûrs-Erigné (49), mais aussi en Vendée et en Charentes.

Le scénario était toujours le même : des équipes de 4 ou 5 individus arrivaient de nuit devant les magasins dans de puissantes BMW.

Les voleurs n'étaient pas discrets. Mais les raids étaient tellement rapides (ils ne prenaient pas plus de 2 à 3 minutes) que les policiers et gendarmes arrivaient toujours trop tard.

Au final, des peines insignifiantes et le spectacle d'une justice qui peine à contrer des bandes internationales très bien organisées.

Compte rendu d'audience dans Le Courrier de l'Ouest de jeudi, à télécharger ici

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.