Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire Folle journée : le coup de colère de René Martin

0 31.01.2016 20:07
Maine-et-Loire. Folle journée : le coup de colère de René Martin

Maine-et-Loire. Folle journée : le coup de colère de René Martin

Photo Le Courrier de l'Ouest

Des salles de concerts remplies pour écouter du piano, de l’accordéon, des violons… Dans dix villes des Pays de la Loire, dont Cholet et Saumur, la Folle journée a prouvé, ce week-end, que la musique classique attirait toujours. De quoi donner du baume au cœur du père et directeur artistique du festival, René Martin.

"Fleur Pellerin n'est jamais venue"

Pourtant celui qui s’attache à démocratiser la musique classique et à battre en brèche les clichés, est monté au front, samedi à Cholet. Interrogé sur la baisse des subventions de l’État pour la culture, et un probable manque d’intérêt pour la musique classique, René Martin s’est doucement emporté : « La musique classique, moribonde ? Je me rebelle toujours. Chez nous (en France), on a la meilleure école de violoncelle du monde, la meilleure école d’instruments à vent… Regardez dans les plus grands orchestres en Europe, tous les premiers postes sont occupés par des Français. Et malgré tout, on se flagelle. C’est incroyable que les politiques ne se rendent pas compte que c’est l’avenir. »

Plus tôt, il avait déclaré : « La ministre de la Culture, Fleur Pellerin, n’est jamais venue à la Folle journée. C’est quand même le plus grand événement de musique classique d’Europe ! »

Retrouvez la colère de René Martin dans Le Courrier de l'Ouest de lundi 1er février.

Pour télécharger le journal, cliquez ici

Soyez les premiers informés, téléchargez l'application Courrier49.fr sur votre smartphone.

 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.