Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire Fin du monde : "Je partirais de Segré !"

0 13.12.2012 07:30
Voir la vidéo

Les tenants du cataclysme, dont les théories sont inspirées du calendrier maya, abondent sur internet. Ils prophétisent la fin du monde pour le 21 décembre 2012. Pas de quoi les prendre au sérieux… mais une belle occasion pour Le Courrier de l'Ouest de vous apporter un moment de de détente, en posant LA question : vous feriez quoi si vous n'aviez plus que dix jours à vivre ?

Retrouvez les épisodes précédents par ici

Vous aussi, laissez libre-cours à votre imagination : redaction.web@courrier-ouest.com

Cécile Boussion, intervenante à la Fabrique chorégraphique à Cholet : « Je danserais jusqu’à plus soif en organisant un flash mob géant avec tous mes amis, tous mes proches, pour mourir dans un mouvement ».

Louise, 17 ans, lycéenne, Cholet : "Je profiterai de cette dernière journée à passer du temps avec ma famille et mes amis. Je me remémorerai tout ce que j'ai vécu, surtout les bons souvenirs. Et puis je me dirai que ça va, j'aurai plutôt eu un bon début de vie heureuse! Mais je pense que mon mot d'ordre serait vraiment de profiter de tout ! Une dernière fois."

Laurence Péan, 52 ans, agent d’entretien, Segré : « Je partirais de Segré et j’en m’en irais dans un endroit paradisiaque om il n’y a personne. Je profiterais juste de la beauté du paysage, en compagnie de mon chat. »

En vidéo : Grégory Blanc, conseiller général socialiste du canton Angers-Trélazé.

 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.