Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire En 2016, divorcer sera plus rapide, mais aussi plus cher

0 25.12.2016 18:48
 M Maud Dallay (notaire) et M Stéphanie Besson (avocate) : « Prendre conseil permet d'éviter des erreurs » Photo CO - Josselin CLAIR.

M Maud Dallay (notaire) et M Stéphanie Besson (avocate) : « Prendre conseil permet d'éviter des erreurs » Photo CO - Josselin CLAIR.

Plus de 1300 divorces ont été prononcés en 2015 en Maine-et-Loire.

 Il n'est plus nécessaire de passer devant le juge pour divorcer par consentement mutuel.

 Au premier janvier, une réforme change les modalités du divorce par consentement mutuel qui va devenir plus rapide. spécialiste en droit de la famille, et Me Maud Dallay, notaire à Angers, recommandent toutefois la prudence et de s'appuyer sur de bons conseils.

 « Cette réforme supprime le contrôle du juge pour les divorces par consentement mutuel. Jusqu'à aujourd'hui, le juge contrôlait le travail de l'avocat et du notaire. Il veillait au respect des intérêts des enfants et s'assurait s'il n'existait pas de déséquilibres financiers entre chacun des époux », explique Me Stéphanie Besson, avocate au barreau d'Angers,

 « Ce qui change, c'est qu'il ne sera plus possible que les deux époux aient le même avocat. Il faudra que chacun ait le sien. Et bien sûr, la convention ne sera plus homologuée par le juge ».

 Deux avocats, c'est donc le risque que cela coûte deux fois plus cher...

 

Lire l'interview complète lundi dans Le Courrier de l'Ouest à télécharger ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.