Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Louresse-Rochemenier La vie après un incendie

2 10.01.2017 09:20
L’intérieur de la maison d’Isabelle Soyer a été ravagé par un incendie en 2009. Elle est inhabitable depuis.

L’intérieur de la maison d’Isabelle Soyer a été ravagé par un incendie en 2009. Elle est inhabitable depuis.

Photo CO - Laurent COMBET

ictimes de deux incendies, en 2000 et 2009, Isabelle et Laurent Soyer ont vécu des moments difficiles, surmontés grâce à la solidarité.
Isabelle, 52 ans, employée à Saumur, nous raconte le drame, le long et fastidieux « jeu » des assurances qui a suivi, mais aussi et surtout la solidarité qui a entoué le couple et a ses enfants.

A lire ce mardi dans le Courrier de l'Ouest.

Commentaires (2)

La galère
Calypso49 mer, 11/01/2017 - 09:21

L'article du journal papier me paraît un peu trop lissé, sans doute pour ne pas déplaire aux pouvoirs publics et aux assureurs. Car, enfin, cette famille galère depuis 2007, avec des assureurs qui se sont querellés pendant des années pour se refiler la patate chaude et des pouvoirs publics incroyablement muets.
Il faut rappeler que la maison qui est en reconstruction , l'est à l'initiative de la famille et à l'association qui s'est créée pour leur venir en aide.
D'autres cas du même genre ont été signalés dans la presse. Et, pour ces particuliers sinistrés, c'est à chaque fois des années de galère avant de pouvoir reconstruire . Dans le même, des Entreprises - et tant mieux pour elles - qui ont été entièrement incendiées, retrouvent vie en moins d'un an, malgré la nature du séisme, l'enquête judiciaire et le capital indemnisé.
Autrement dit, c'est encore une justice à deux vitesses. Les assureurs savent que le particulier ne peut pas se défendre, où est mal défendu. et qu'il ne leur fera pas d'ombre. Au contraire, une entreprise à les moyens de sa défense et la puissance de l'information.
On peut dire beaucoup de choses sur le sujet, mais cela pourrait déplaire ! Alors, chut, pas de vagues !!!!

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.