Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Les Ponts-de-Cé Six plongeurs ont cherché en vain l'homme disparu dans la Loire

0 06.02.2013 08:22
  • Archives CO - Yolande MIGNOT

    Le piéton aurait basculé dans la Loire au niveau du Pont Dumnacus.

  • Infographie Le Courrier de l'Ouest

    Six hommes grenouilles des casernes du Chêne-Vert à Angers et de Saumur ont effectué mardi des recherches sur les lieux où un homme serait tombé dans la Loire. Les sapeurs-pompiers ont mis à l’eau deux bateaux.

Lundi soir, un automobiliste pris d'un malaise a perdu le contrôle de sa voiture. Son véhicule a heurté le parapet du pont Dumnacus aux Ponts-de-Cé. Tout laisse penser qu'un piéton a été percuté dans l'accident et qu'il aurait pu basculer par-dessus le muret, dans la Loire.

+ Le maire des Ponts-de-Cé sous le choc

Six hommes grenouilles des casernes du Chêne-Vert à Angers et de Saumur ont effectué mardi des recherches sur les lieux où un homme serait tombé dans la Loire. Les sapeurs-pompiers ont mis à l’eau deux bateaux. L’un d’eux a remonté le courant du fleuve afin d’inspecter une des arches du pont Dumnacus aux Ponts-de-Cé.

C’est l’endroit supposé où le piéton aurait été percuté par une voiture. L’autre équipe de pompiers a inspecté la rive droite du fleuve depuis le pont. Puis, les deux bateaux ont descendu le cours de la Loire en inspectant les rives de l’île aux Chevaux.

Les mauvaises conditions météo (vent et pluie) ont empêché les sapeurs-pompiers de mener à bien leurs investigations. Les hommes grenouilles n’ont pas pu plonger en raison de la Loire en crue. Le courant était non seulement très fort hier, mais les eaux de la Loire étaient troubles, empêchant une visibilité suffisante sous l’eau.

Les recherches des plongeurs ont duré deux bonnes heures. Elles ont cessé pour les raisons évoquées ci-dessus : fort courant et eau trouble. « Il y avait peu d’espoirs pour le retrouver à proximité », rapporte Joël Bigot, maire des Ponts-de-Cé.

A lire aussi : La police cherche des témoins

Notre reportage dans Le Courrier de l'Ouest de mercredi

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.