Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Les Ponts-de-Cé Père de famille et futur prêtre

0 14.07.2016 20:33
 Malek Chaieb avec Marie, son épouse, et Benoît (12 ans), l'un de leurs trois fils. Photo CO - Laurent COMBET.

Malek Chaieb avec Marie, son épouse, et Benoît (12 ans), l'un de leurs trois fils. Photo CO - Laurent COMBET.

Quand il chante à la messe, à Saint-Aubin ou Saint-Maurille des Ponts-de-Cé, sa voix de basse fait des merveilles : les paroissiens sont aux anges et les fidèles au septième ciel. Malek Chaieb chante comme un dieu mais le sien prend un D majuscule.

Samedi à Paris, ce Franco-Libanais de 45 ans sera ordonné diacre maronite, dernière étape avant la prêtrise.

Dans un an, cet enseignant de l'Université catholique de l'Ouest (UCO) célébrera la messe pour la communauté libanaise d'Angers, et plus, si affinités. Pour l'heure, il œuvre à la paroisse Saint-Jean-Bosco-en-Loire-et-Louet, celle où ses trois fils sont enfants de chœur, et dans laquelle son épouse, professeur de théologie à l'UCO, éveille les enfants à la foi.

Cette situation, qui nous semble incongrue, est banale au Liban où l'Église catholique maronite - l'une des branches de l'Église catholique universelle - autorise non pas le mariage des prêtres mais l'ordination des hommes mariés.

Portrait vendredi dans Le Courrier de l'Ouest à télécharger ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.