Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Les Ponts-de-Cé Marié et père de famille, il a été ordonné prêtre

1 27.12.2016 09:00
Malek Chaieb avec sa famille lundi soir en l'église Saint-Maurille aux Ponts-de-Cé.

Malek Chaieb avec sa famille lundi soir en l'église Saint-Maurille aux Ponts-de-Cé.

Photo Le Courrier de l'Ouest - Josselin CLAIR

Marié et père de trois enfants, Malek Chaieb a été ordonné prêtre maronite, lundi soir, en l’église Saint-Maurille des Ponts-de-Cé, en présence de Mgr Emmanuel Delmas.

Malek Chaieb est le deuxième homme marié à être ordonné prêtre en France. Il a été précédé par Bechara Aoun, ordonné lui aussi par Mgr Gemayel, l’évêque de l’Eparchie Notre-Dame du Liban de Paris des Maronites, le 30 octobre dernier à Lyon. Ce dernier a également ordonné un prêtre cet été en Suisse.

D’autres prêtres mariés exercent en France : d’anciens pasteurs protestants ou prêtres anglicans convertis au catholicisme.

En Maine-et-Loire, c’est le cas du père John Eastell (73 ans), des Verchers-sur-Layon. Ordonné prêtre catholique en 1996, cet ancien prêtre anglican, marié et père de famille, est aumônier de la communauté anglophone d’Anjou.

Il n’a cependant pas été « incardiné » (attaché) au diocèse d’Angers mais au diocèse de Westminster.

Notre reportage et nos éclairages sur les prêtres catholiques au Liban dans Le Courrier de l'Ouest de ce mardi

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.