Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Les Pays de la Loire votent encore Sarkozy, mais de justesse

0 23.04.2012 09:50
Les Pays de la Loire votent encore Sarkozy, mais de justesse

Les Pays de la Loire votent encore Sarkozy, mais de justesse

Photo AFP

Les Pays de la Loire, région dirigée par la gauche depuis 2004, ont comme en 2007 majoritairement voté pour Nicolas Sarkozy au premier tour de l'élection présidentielle mais avec seulement trois départements sur cinq, la Sarthe ayant rejoint à gauche la Loire-Atlantique.

+ La totalisation nationale

Dans la région, Nicolas Sarkozy (28,63%) devance de peu son concurrent direct François Hollande (28,40%), les deux candidats laissant loin derrière Marine Le Pen (14,39%), François Bayrou (11,65%) et Jean-Luc Mélenchon (10,14%).

Si, en 2002, les cinq départements de la région avaient voté à droite, Ségolène Royal était parvenue en 2007 à s'imposer en Loire-Atlantique.

En 2012 c'est la Sarthe, département historique de François Fillon, qui suit à son tour le mouvement.

François Hollande enregistre ainsi 28,13% des suffrages sarthois contre 26,43% pour Nicolas Sarkozy, alors qu'en 2007 ce dernier devançait largement Ségolène Royal avec 29,02% contre 25,48%.

Néanmoins, dans le même temps, Marine Le Pen (19,17%) double le score de son père en 2007. Au Mans, ville historiquement ancrée à gauche, Hollande domine à 34,49% contre 23,84% pour Sarkozy, mais Marine Le Pen (13,38%) surprend en devançant Jean-Luc Mélenchon (12,92%).

La Loire-Atlantique reste largement à gauche, avec 31,76% des voix pour le candidat socialiste tandis que le candidat UMP n'est qu'à 26,06% et que le score de Marine Le Pen n'atteint que 12,18%.

A Nantes, ville du socialiste Jean-Marc Ayrault fortement ancrée à gauche, François Hollande atteint même les 36,16% contre 25,33% pour Nicolas Sarkozy, tandis que la candidate FN n'obtient que 7,78%, derrière Jean-Luc Mélenchon (12,38%) et François Bayrou (10,92%).

En Vendée, Nicolas Sarkozy est sans surprise arrivé largement en tête avec 32,89%, gagnant même 9 points par rapport à 2007, tandis que François Hollande gagne 3 points à 24,81% par rapport à Ségolène Royal, dans un paysage politique modifié par l'absence de l'ancien patron du département à cette élection, le président du Mouvement pour la France (MPF) Philippe de Villiers (11,28% en 2007).

Marine Le Pen en profite pour refaire le plein de voix et gagne 9 points (15,18%) par rapport à son père en 2007. François Bayrou perd en revanche 8 points. Le chef-lieu, La Roche-sur-Yon, reste cependant fermement à gauche, avec 37,75% pour le candidat PS contre 24,36% pour le candidat UMP.

En Mayenne, terre du centriste Jean Arthuis, président de l'Alliance centriste (AC), Nicolas Sarkozy s'impose comme en 2007 avec 30,69% tandis que François Hollande arrive à 25,87%. François Bayrou fait une forte chute en perdant 10 points à 13,78%, et Marine Le Pen double le score du FN à 14,77%.

A Laval, ville du socialiste Guillaume Garot, sans surprise François Hollande arrive en tête avec 33,42% des voix devant Nicolas Sarkozy à 26,95%.

Dans le Maine-et-Loire, la droite reste majoritaire (29,93% contre 30,97% en 2007) mais le candidat PS gagne quatre points par rapport à 2007 avec 27,10% tandis que François Bayrou plonge de onze points à 12,77%. Mais à Angers, ville socialiste, François Hollande grimpe à 33,51% contre 26,88% pour Nicolas Sarkozy.

 

Tous les résultats, commune par commune, sur courrierdelouest.fr par ici

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.