Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Trélazé Les ardoisiers au conseil municipal

0 28.11.2013 23:50
Les ardoisiers sont venus témoigner en nombre de leur détermination à maintenir la production d'ardoises à Trélazé.

Les ardoisiers sont venus témoigner en nombre de leur détermination à maintenir la production d'ardoises à Trélazé.

Invités par Marc Goua à s'exprimer devant le conseil municipal de Trélazé à propos du projet de fermeture annoncé lundi par la Direction des Ardoisières d'Angers, les mineurs étaient près d'une trentaine, actifs et retraités, ce jeudi soir dans la salle du conseil. Devant les élus et le public, Hervé Sabba, le délégué CGT, a redit le refus des ardoisiers d'accepter la fatalité de cette fermeture. Gilles Ernoult, élu communiste, Jean Bertholet, maire de Trélazé de 1977 à 1995, et Louis Le Guellaf, ancien délégué CGT des ardoisiers, sont allés dans le même sens.

De son côté, Marc Goua a lu en ouverture de séance une longue déclaration solennelle. Rappelant les liens étroits et historiques entre la cité et le schiste ardoisier, le député-maire socialiste a exprimé, lui aussi, son refus de cette fatalité. "J'ai demandé une expertise indiscutable sur l'état des gisements au ministère du Redressement productif" a-t-il annoncé en assurant les mineurs du soutien sans faille de l'ensemble des élus trélazéens.

A lire aussi dans le Courrier de l'Ouest du vendredi 29 novembre, édition d'Angers.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.