Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Législatives L'Angevin Matthieu Orphelin investi par En Marche!

0 07.04.2017 14:14
Législatives. L'Angevin Matthieu Orphelin investi par En Marche!

Législatives. L'Angevin Matthieu Orphelin investi par En Marche!

Photo Le Courrier de l'Ouest - Josselin CLAIR

L'Angevin Matthieu Orphelin fait partie des 14 premiers candidats investis par le mouvement En marche! du candidat à l'élection présidentielle Emmanuel Macron.

Il trône au centre de la photo, parmi les 14 têtes d’affiche du mouvement En Marche. Matthieu Orphelin ne sera pas resté longtemps loin de la politique. Fin 2015, l’ex-Vert avait renoncé à se représenter aux élections régionales en expliquant la nécessité de faire une pause. En mars 2010, il avait été élu sur la liste de Jacques Auxiette (PS) dans la région Pays de la Loire, lequel lui avait réservé la vice-présidence en charge de l'éducation et de l'apprentissage.
Matthieu Orphelin, qui était aussi au premier rang derrière Emmanuel Macron jeudi soir sur France 2, a rejoint l’ex-ministre de l’Économie en février dernier. Convaincu notamment sur les propos tenus par ce dernier sur l’environnement devant les membres du WWF (World Wildlife Fund), la célèbre ONG qui arbore un panda pour emblème.
Le voilà investi sur la première circonscription de Maine-et-Loire, celle longtemps tenue par Jean Narquin et Roselyne Bachelot, qui rassemble la partie nord d’Angers (Monplaisir) et le nord de l’agglo, jusqu’à Châteauneuf-sur-Sarthe et Tiercé. Il sera en concurrence avec d’autres Angevins, Caroline Fel (LR) et Luc Belot (PS) notamment.
« Au sein d’En Marche, on se rassemble sur l’essentiel et je retrouve mes grands marqueurs », dit celui qui a milité chez EELV (2010-2012) avant de devenir le porte-parole de la Fondation Nicolas-Hulot. Bien sûr, la position (favorable) d’Emmanuel Macron sur le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes n’est pas en phase avec ses idées mais, dit-il « j’assume cette différence ».
Cet ingénieur de l'École Centrale de Nantes et docteur en énergie de l'École des Mines de Paris, cadre de l’Ademe et qui réside à Angers depuis 17 ans, a appris jeudi midi qu’il faisait partie des 14 premiers sélectionnés.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.