Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Segréen Jean Mercier devant le tribunal de Saint-Etienne

0 14.01.2015 10:56
 Jean Mercier et sa fille Marie-Pierre.

Jean Mercier et sa fille Marie-Pierre.

Hier, le Segréen Jean Mercier, 87 ans, poursuivi pour avoir aidé sa femme à mourir, comparaissait à nouveau devant le tribunal correctionnel de Saint-Étienne.

Dans un procès « inédit », selon son avocat Me Boulay, car jamais personne « n'a été poursuivi dans ce genre d'affaire pour non-assistance à personne en danger », il a déposé une question prioritaire de constitutionnalité. Le procureur a, lui, exprimé son opposition. Une décision sera rendue le 3 février.

Présent cette fois-ci à l'audience, Jean Mercier n'a pour sa part rien renié de ses actes, bien au contraire. C'est ce qu'il a expliqué lors d'une conférence de presse. Il a déclaré avoir eu besoin de « beaucoup de courage » pour accomplir cet acte. « Il m'a fallu infiniment plus de courage pour faire ce geste, quelque chose d'affreux et de très difficile, que pour me battre en Indochine », a -t-il souligné. Jean-Luc Romero, président de l'association pro-euthanasie ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité) et présent à Saint-Etienne pour soutenir Jean Mercier, a pour sa part souligné que « la Loi Leonetti sur la fin de vie ne fonctionne pas en France », évoquant le « débat sans vote qui doit avoir lieu sur ce sujet à l'Assemblée nationale », la semaine prochaine, ainsi qu'une proposition de loi à l'initiative d'EELV.

Me Mickaël Boulay, l'avocat de Jean Mercier, a estimé que « les règles dégagées par la Convention européenne de Droits de l'Homme, en faveur de l'émergence d'un droit au suicide assisté, doivent être intégrées dans la loi française ».

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.