Le repas en famille, c’est l’alimentation santé

Manger en famille, ce serait en fait l’un des meilleurs moyens de favoriser une alimentation « santé » et équilibrée. En particulier pour les enfants. Cette idée qui n’est pas neuve, est confortée par une étude récente menée aux Etats-Unis.

Outre-Atlantique, « 40% du budget alimentation est dépensé à l’extérieur du foyer », indiquent les auteurs. En d’autres termes, les Américains mangent souvent au restaurant et plus encore sur le pouce, dans les fast food. Par conséquent, les repas en famille sont peu nombreux. Or ces pratiques se traduisent souvent par « une augmentation du risque d’obésité et une alimentation déséquilibrée, particulièrement chez les enfants », précisent-ils.

A l’inverse donc, les 68 études révisées par les auteurs mettent en évidence les nombreux atouts du repas pris en famille, à la maison. Cette pratique induit « une augmentation de la consommation de fruits, de légumes, de fibres, de calcium et de vitamines », notent-ils. En outre, « le fait de manger en famille limite chez les plus jeunes la consommation d’aliments nuisibles à la santé ».

Le repas à la française

En France, les pratiques sont différentes. En effet, une enquête du Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de Vie (CREDOC) identifiait en septembre 2010, la régularité et la convivialité de nos repas comme un véritable frein au développement du surpoids et de l’obésité. « Les prises alimentaires en France, se concentrent sur trois repas principaux chaque jour, à des heures relativement fixes et communes à tous », précisait-il alors.

La différence française se retrouve également lors des fêtes et des réunions familiales. Cette pratique bien nationale a été reconnue par… l’organisation des Nations-Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) qui l’a intégrée dans le patrimoine culturel immatériel mondial de l’Humanité. « Le repas gastronomique des Français est une pratique sociale coutumière, destinée à célébrer les moments les plus importants de la vie des individus et des groupes tels que naissances, mariages, anniversaires, succès et retrouvailles », définit l’UNESCO. Alors vivent nos agapes !

Le petit-déjeuner, pour démarrer pied au plancher !

« Un petit-déjeuner de roi, un déjeuner de prince et un dîner de pauvre ». Ce proverbe illustre notamment l’importance d’un repas souvent trop vite expédié dans nos contrées : le petit-déjeuner. C’est simple : pas de bonne journée sans un bon p’tit dej’ ! Alors, à table...

Le petit-déjeuner n’est pas un repas comme les autres. Après la nuit, les réserves en eau et en énergie sont fortement diminuées. Ce premier repas de la journée vise donc à recharger les batteries pour repartir d’un bon pied. Vous éviterez ainsi une fringale en milieu de matinée et/ou de vous jeter sur le déjeuner.

Comme tous les repas, le p’tit dej’ doit être équilibré. En premier lieu, misez sur :

Les protéines : c’est justement grâce à elles que vous parviendrez au déjeuner sans coup de pompe. Le choix est large entre les produits laitiers (fromage blanc, yaourts, fromages) et les viandes. Eh oui, une tranche de jambon blanc au petit-déjeuner, cela peut très bien « passer ». Et pourquoi pas une tranche de saumon fumé sur une biscotte ou un cracker, voire un œuf ?

Les céréales complètes : elles vous apporteront d’indispensables sucres complexes, autrement dit le carburant nécessaire pour tenir la distance. Variez les plaisirs entre le pain complet ou aux céréales, le muesli (sans sucre ajouté) ou les flocons d’avoine ;

Un fruit pour ses vitamines et ses sucres rapides, qui vous permettront de démarrer la journée pied au plancher. Optez de préférence pour un fruit de saison, et consommez-le comme bon vous semble : pressé ou non. ;

Et naturellement, une boisson. Au lever, vous pouvez déjà prendre un grand verre d’eau fraîche. Ensuite une fois à table, du thé, du café ou du lait… l’objectif est de reconstituer les stocks hydriques éliminés durant la nuit.

Si vous n’avez pas faim au lever, laissez passer un peu de temps : prenez votre douche, habillez-vous et ensuite seulement, attaquez le petit-déjeuner. Et comme celui-ci est un vrai repas, prenez-le assis. Il ne doit surtout pas se limiter à une tasse de café avalée debout, à la va-vite.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.