Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le portrait Marlène Schiappa, du blog Maman travaille aux succès tous azimuts

0 08.05.2015 22:35
Le portrait. Marlène Schiappa, du blog Maman travaille aux succès tous azimuts

Le portrait. Marlène Schiappa, du blog Maman travaille aux succès tous azimuts

Photo Le Maine Libre - Hervé PETITBON

Marlène Schiappa fonce, tête levée. Le succès de « Maman travaille » a été un véritable tremplin pour cette jeune femme qui ne craint rien davantage que l’ennui.

Conférencière, mère de famille, élue, lobbyiste active et assumée, elle termine son prochain roman inspiré par la vie politique. Mélissa Theuriau va adapter « Pas plus de quatre heures de sommeil » son premier roman.

C’est par ennui qu’elle a quitté la Corse, terre paternelle. D’une année post-bac passée en petits boulots à Bastia, elle garde un souvenir mitigé. « L’insularité joue sur l’entre-soi, le manque de renouvellement. Je ne me reconnais pas dans cette mentalité ». De retour sur le continent, c’est par ennui encore qu’elle délaisse ses études de géographie à la Sorbonne. « Je ne voyais pas où ça me menait. Je préférais bosser à mi-temps ». Le choc vient d’une rencontre. « Tu ne vas pas passer ta vie derrière ce comptoir ». Piquée au vif par la réflexion de celui qui allait devenir son mari, elle bifurque vers des études de communication, entre chez Euro RSCG, gravit les échelons, attend un enfant… cogite.

Frédérique Bréhaut

Le portrait de celle qui a lancé le blog à succès Maman travaille en 2007.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.