Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Courrier de l'Ouest Posez vos questions aux élus parlementaires

0 15.09.2016 07:30
De gauche à droite : Pascal Derville, président ; Rodolphe Galy-Dejean, délégué général et Kevin Vaissaud, webmaster.

De gauche à droite : Pascal Derville, président ; Rodolphe Galy-Dejean, délégué général et Kevin Vaissaud, webmaster.

Le Courrier de l’Ouest s’associe à la plate-forme Questionnezvoselus.org et propose à ses internautes d’interpeller les 11 parlementaires de l’Anjou.

Le Courrier de l’Ouest s’est associé à la plate-forme « Questionnez vos élus ».

Depuis notre site internet www.courrierdelouest.fr/questionnezvoselus, vous pouvez désormais poser vos questions aux parlementaires de Maine-et-Loire et des Deux-Sèvres.

Une initiative visant à favoriser le dialogue entre les citoyens et les élus.

Explications avec Rodolphe Galy-Dejean, délégué de l’association qui porte le projet : « Nous sommes partis du constat qu’il existe une grande défiance entre les citoyens et les élus. Le corps électoral n’a plus confiance et c’est, selon nous, un danger pour la démocratie représentative, qui est pourtant la moins mauvaise des solutions.

Cette plate-forme, c’est l’occasion de renforcer le dialogue et donc la transparence. C’est notre pari. Elle permet aux citoyens d’être plus exigeants vis-à-vis des élus. Et l’intérêt pour l’élu est bien sûr de mieux expliquer son action, de montrer qu’il s’intéresse à ses électeurs, pas seulement lors des périodes électorales ».

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.