Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le corps de Sébastien Judalet ne sera pas inhumé avant une dizaine de jours

0 04.11.2013 19:30
Colette et Maurice Judalet, avec leur avocat Me Bertrand Salquain

Colette et Maurice Judalet, avec leur avocat Me Bertrand Salquain

Colette et Maurice Judalet qui habitent aux Ponts-de-Cé sont toujours confrontés à la difficulté de devoir, eux-mêmes, gérer les problèmes de rapatriement des restes de leur fils, lynché le 3 octobre dernier dans l'île de Nosy-Be au large de Madagascar.

Le corps est actuellement entreposé dans un congélateur alimentaire.

Un devis de 13 000 € leur a été proposé par une société Anubis, spécialisée dans le rapatriement de personnes décédées à l’étranger.

Son PDG, Dominique Vernhef, nous a assuré ce mardi soir « que tous les frais seront couverts par les assurances » et que « les conseils nécessaires ont été proposés à la famille ».

Par ailleurs, comme la plupart des touristes, Sébastien Judalet était parti avec plusieurs assurances rapatriements : l’une comprise dans son contrat habitation et l’autre prévue quand le règlement du voyage est effectué par carte bancaire.

Pour ce cas, le cumul des deux assurances couvrira les frais de rapatriement.

Il est désormais peu probable que le corps soit rapatrié avant la semaine prochaine…

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.