Le cerveau aussi produit des déchets et les nettoie !

Saviez-vous que le cerveau produit des déchets - des protéines, notamment - qu’il doit éliminer par le biais du liquide céphalo-rachidien (LCR) ? Pour éclaircir cet intriguant mécanisme, des chercheurs de l’Université de Rochester à New York (Etats-Unis), se sont intéressés à ce circuit d’évacuation chez la souris. Une piste de travail qui pourrait aboutir à une meilleure compréhension de la maladie d’Alzheimer.

« Le cerveau produit les mêmes déchets que les autres organes du corps humain : du dioxyde de carbone, de l’ammoniac… » nous explique le Dr Jeffrey Iliff, de l’Université de Rocherster. « Ces petites molécules sont évacuées par le flux sanguin ». En revanche, les déchets de taille plus importante à l’image des protéines comme l’amyloïde béta par exemple, ne peuvent être éliminées ainsi. Ils sont alors drainés par le liquide céphalo-rachidien ».

Au cours de leur travail, les scientifiques américains sont donc parvenus à observer précisément ce curieux ménage. Ils ont pour cela utilisé une technique d’imagerie particulière appelée « microscopie à deux photons ».

Un système particulier

Ils ont observé que pour éliminer ses déchets, le cerveau « fait » circuler le LCR le long de ses vaisseaux sanguins. Le liquide draine ainsi les protéines « coincés » entre les cellules –comme l’amyloïde béta - mais aussi les débris de cellules mortes… qu’il élimine ensuite par des canaux à eau : les aquaporines.

Cette découverte ouvre une voie nouvelle pour la recherche contre la maladie d’Alzheimer. Selon Jeffrey Iliff « une défaillance de ce système d’élimination pourrait expliquer l’accumulation de ce peptide dans le cerveau et le déclenchement de la maladie d’Alzheimer ». A suivre donc…

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.