Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Bourg-d'Iré Un projet éolien stoppe la rénovation du château

0 10.07.2016 18:00
  • Les nouveaux propriétaires du Château de Falloux ont lancé un vaste programme de rénovation. Le projet éolien stoppe tout.

    Les nouveaux propriétaires du Château de Falloux ont lancé un vaste programme de rénovation. Le projet éolien stoppe tout.

  • Les nouveaux propriétaires du Château de Falloux ont lancé un vaste programme de rénovation. Le projet éolien stoppe tout.

    Les nouveaux propriétaires du Château de Falloux ont lancé un vaste programme de rénovation. Le projet éolien stoppe tout.

Le projet de construction de trois éoliennes fait l'effet d'une bombe au Château de Falloux, acquis en avril dernier au Bourg-d'Iré. Les nouveaux propriétaires, un couple d'Américains, assistaient à la réunion publique de présentation du projet, jeudi 7 juillet.

La société Inersys, le promoteur, y « a présenté un photomontage vu de la route de Noyant-la-Gravoyère, avec le château en plein milieu et les trois éoliennes derrière. C'était la surprise totale », indique un proche des propriétaires, qui n'avaient pas connaissance de ce projet. « Depuis le château, on ne voit pas les éoliennes, mais c'est la perspective. Quand on approche le château, on les voit de partout. »

Un vaste programme de rénovation est engagé depuis plusieurs semaines pour redonner au Château de Falloux son lustre d'antan et valoriser son intérêt patrimonial. « Il est hors de question que les propriétaires mettent 4 à 5 millions d'euros dans ce projet si le projet éolien est maintenu ».

Une lettre d'un collectif d'habitants du Bourg-d'Iré, publiée sur Facebook, indique que les hôtes du château « ont pris la décision de stopper tous les travaux en raison de l'impact négatif sur le patrimoine paysager en complète contradiction avec les objectifs recherchés par la réhabilitation du site du château ».

Les entreprises et des élus soutiennent le projet au château, notamment pour son impact économique et patrimonial. L'entreprise Bonnel a écrit au préfet et au président du Conseil départemental. Le Conseil municipal se réunit mardi soir.

A lire dans Le Courrier de l'Ouest, édition Nord Anjou, lundi 11 juillet.

Pour télécharger le journal, cliquez ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.