La prune, star de l’été

Originaire d’Asie, ce fruit à la chair sucrée était déjà cultivé par… les Romains ! Depuis, la prune est toujours très appréciée. Disponible sur les étals des marchés et dans les rayons de fruits et légumes entre juillet et septembre, elle est à point. C’est vraiment le moment d’en profiter…

Golden japan, reine-claude, quetsche… Les variétés ne manquent pas. Juteux et parfumé, ce fruit d’été s’accommode facilement en dessert, à la fin du repas. Peu calorique en effet, il apporte bien des nutriments : fer, magnésium, potassium, et même un peu de vitamine C, comme beaucoup de fruits frais…

Choisissez-le simplement recouvert d’un voile de pruine : ce film de cire naturelle est produit par le fruit, qu’il protège en cas de fortes chaleurs. Alors surtout, ne lavez pas vos prunes au prétexte qu’elles sont revêtues de cette couche blanchâtre !

En tarte, en confitures ou séchée

Elle est certes riche en éléments nutritionnels, mais la prune doit être consommée avec modération. Le sorbitol et la diphénylisatine qu’elle renferme, ont des effets laxatifs bien connus. Elle entrera toutefois parfaitement dans la composition de vos desserts. Régalez-vous donc tout l’été de compotes de prunes, mais également de tartes, de clafoutis ou autres quatre-quarts fourrés à la mirabelle ou aux quetsches.

Enfin lorsqu’elle est séchée, la prune d’Ente nous donne le pruneau. Celui-ci se marie parfaitement avec des viandes rouges, comme dans un tajine d’agneau, par exemple. Consommé seul, le pruneau est aussi un aliment très énergétique pour les sportifs, dont il fortifie le système musculaire en cas d’efforts soutenus. Et naturellement, les vertus régulatrices du pruneau sur le transit intestinal, sont unanimement reconnues…

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.