Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire Ils soudent les rails dans la nuit noire

0 21.12.2016 18:37
Soudeurs pour la SNCF, Patrice Barreteau et Jimmy Leray travaillent quatre nuits par semaine, de 22 heures à 6 heures.

Soudeurs pour la SNCF, Patrice Barreteau et Jimmy Leray travaillent quatre nuits par semaine, de 22 heures à 6 heures.

Photo Courrier de l'Ouest

Après Sophie Augereau, agent de production chez Valeo, et Matthieu Servignat, employé de station d'autoroute, Le Courrier de l'Ouest poursuit sa série de portraits de travailleurs de nuit. Jeudi, la parole est à Jimmy Leray et Patrice Barreteau, soudeurs à la SNCF.

De 22 heures à 6 heures du matin, quatre nuits par semaine, le binôme travaille sur les voies ferrées en parfaite autonomie. "Pas de chefs sur le dos", sourient-ils, emmitouflés dans leurs blousons réfléchissants. Seul un petit éclairage portatif illumine la nuit glaciale à la gare de La Possonnière, où le dernier train est déjà passé.

Une atmosphère particulière, admet Jimmy Leray : "Parfois, il m'arrive de regarder autour de moi : dans le noir, je ne vois rien d’autre que des cailloux et des traverses. Je ne sais jamais vraiment quelle heure il est..."

A lire dans Le Courrier de l'Ouest du jeudi 22 décembre.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.