La médecine en 14 victoires

Saviez-vous que c’est en quelque sorte par accident qu’ Alexander Fleming découvrit la pénicilline ? Passionnés par l’exercice mais aussi l’histoire de la médecine, les Pr Patrick Berche et Jean-Jacques Lefrère viennent d’écrire à quatre mains Quand la médecine gagne. Ils nous y retracent, en 14 histoires « étonnantes », les succès de cet art qui est devenu une discipline scientifique grâce à laquelle il a été possible de « découvrir, de combattre efficacement et parfois de faire disparaître certains fléaux de l’Humanité ».

« Marquée ces dernières années, et particulièrement en France, par de grands drames de santé publique comme l’affaire du sang contaminé ou celle du Médiator®, la médecine a subi une nette dégradation de son image auprès de la population ». C’est par cette phrase que débute ce livre. Pourtant, ce n’est pas de ces « affaires » que les auteurs souhaitent parler.

Les deux confrères veulent revenir au contraire, sur les réussites de la médecine. Des réussites parfois presque oubliées. De la vaccination jennérienne à la première greffe de visage, en passant par l’éradication de la variole ou la traque contre le virus du SIDA, ils reviennent sur ces aventures humaines parfois aussi fabuleuses que celles des grands explorateurs.

En parcourant les chapitres de leur ouvrage, vous apprendrez par exemple le quotidien des « enfants-bulles », privés de vie extérieure en raison de leur déficit immunitaire sévère. Puis quelques pages plus loin, vous serez transporté au XVIIe siècle, sous le règne de Louis XIV. Vous y revivrez les premières tentatives de transfusions sanguines. Vous apprendrez également, comment une perfusion d’eau salée permet de sauver les victimes du choléra, en permettant de les réhydrater.

« Des histoires marquantes », concluent les deux médecins, « qui possèdent une caractéristique en commun : chacune d’entre elle est une victoire de la médecine ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.