La fumeterre ouvre l’appétit

La fumeterre tire son nom du latin fumus signifiant fumée. Cette plante, à la tige fragile, est utilisée depuis l’Antiquité pour ses propriétés médicinales. Elle contribuerait notamment à stimuler l’appétit !

Ses petites fleurs violettes sont reconnaissables à leur forme tubaire, et sont généralement regroupées en grappes. Traditionnellement récoltée à la main, après avoir été coupée, au ras du sol, la fumeterre est ensuite mise à sécher en couches minces, à 35°C au maximum. Elle est ensuite conservée dans un endroit sec, de préférence fermé.

En phytothérapie, la fumeterre est utilisée pour ses propriétés apéritives : en accélérant les contractions des muscles lisses des intestins, elle favorise la digestion et stimule l’appétit. Cependant, elle peut se révéler toxique lorsqu’elle est prise à forte dose. Dans ces conditions, elle peut paralyser les muscles lisses respiratoires. C’est pourquoi la fumeterre devra être utilisée sur avis médical uniquement. Enfin, en application externe, elle serait purifiante pour la peau, notamment dans des affections dermatologiques comme l’eczéma ou le psoriasis.

A noter que la phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d’espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourrez régulièrement à la phytothérapie.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.