La chute, ennemi trop ignoré des plus de 65 ans

« Si près d’un retraité sur cinq envisage de faire des travaux dans son logement, ce n’est pas pour l’adapter à sa perte d’autonomie progressive, mais plutôt pour l’entretenir et l’embellir » se désole la Commission de la Sécurité des Consommateurs (CSC). Or chaque année en France, les chutes sont responsables de plus de 12 000 décès parmi les plus de 65 ans !

D’après un sondage réalisé par le CREDOC pour le compte de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav), seulement 5% des plus de 75 ans prévoient d’installer une rampe d’escalier, une main courante le long d’un couloir par exemple, ou un rehausseur de WC. Et à peine 15% d’entre eux seraient dispoosés à sécuriser leur baignoire ou leur cabine de douche !

« Certains retraités considèrent ces travaux comme superflus » indique la CSC. « Ils s’estiment suffisamment en forme pour éviter les chutes et maîtriser leurs éventuelles pertes d’équilibre »,. Pourtant, un tiers des plus de 65 ans et la moitié des plus de 85 ans sont victimes d’au moins une chute par an. Un accident sur trois survient à domicile. Et même dans « ce contexte, il n’est pas facile de convaincre nos aînés d’adapter leur mode de vie et leur foyer à leur condition physique »…

La Cnav a décidé d’agir. Sur son site internet, elle a créé sur un espace dédié à la prévention des chutes : quiz en ligne, conseils pratiques, accompagnement dans la recherche d’aides au financement de travaux, astuces en images… Selon la CSC, « il ne s’agit pas de stigmatiser les comportements à risque mais de valoriser la personne âgée : aménager son domicile pour prévenir les risques de chute, et surtout pour améliorer son confort et sa qualité de vie ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.