La chicorée, pour réveiller l’appétit ?

Elle était déjà connue dans l’Egypte ancienne, où elle était utilisée comme plante médicinale. Au 17e siècle, la chicorée est devenue un succédané du café et se retrouve toujours aujourd’hui, dans de nombreuses préparations pour boissons chaudes.

C’est la racine de la plante qui est utilisée pour ses propriétés médicinales. Une fois récoltée, elle doit être nettoyée, lavée et coupée en tranches, puis séchée rapidement à une température de 50°C. Elle présente alors un parfum épicé, et un goût amer.

Les sucres et les tanins présents dans la racine de chicorée stimuleraient la sécrétion de la bile et des sucs gastriques. Ce qui en retour, développe l’appétence. La plante a également des effets diurétiques et légèrement laxatifs. Ainsi, elle serait recommandée contre les troubles hépatiques, les calculs biliaires ou rénaux, et contre les syndromes inflammatoires des voies urinaires.

A noter que la phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.