La chaine du froid, ça se respecte !

Savez-vous pourquoi la température de votre réfrigérateur doit être comprise entre 0°C et 4°C, au point le plus froid ? Tout simplement parce que la croissance des salmonelles – première cause de toxi-infections alimentaires en France - et de nombreuses autres bactéries, démarre à… 5°C. En ces périodes de fortes chaleurs, notez bien ces conseils pour garantir le respect de la chaine du froid.

Contrôlez régulièrement la température de votre réfrigérateur ! Il suffit pour cela d’y installer un thermomètre. « Toutefois » comme le souligne l’Agence nationale de Sécurité sanitaire, de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES), « celui-ci ne devrait pas être nécessaire dans les réfrigérateurs achetés après 2002. Ils disposent en effet d’une pastille indiquant si la température requise est ou non atteinte ».

Dégivrez-le régulièrement. Il fait chaud dans la cuisine ? Vous ouvrez souvent la porte du réfrigérateur ? Celui-ci est plein ? Vous ne l’avez pas dégivré depuis longtemps ? « Il y a de fortes chances qu’il y fasse trop chaud », indique l’ANSES. « Vérifiez ».

Un rangement optimal. Lorsque vous faites les courses, disposez les aliments frais dans des sacs isothermes. Une fois à la maison, rangez en premier lieu ces denrées « sensibles ». Et surtout, respectez les différentes zones de rangement. En cas de doute, elles sont rappelées sur la notice de l’appareil :

La zone tempérée (6°C à 10°C) pour le beurre, les œufs, les fromages à pâtes cuites, les fruits et légumes frais, les sauces industrielles ;

La zone fraîche (4°C à 6°C) pour vos produits laitiers non entamés, les crèmes dessert et les fromages frais. Les légumes et fruits cuits tout comme les pâtisseries y auront aussi leur place ;

Le compartiment fraîcheur : sa température doit être inférieure à 4°C. Un endroit privilégié pour les poissons, les viandes, les charcuteries et les laitages entamés.

Lisez les étiquettes des produits. Vous y trouverez des informations importantes en matière de conservation. L’ANSES rappelle d’ailleurs qu’en période de canicule et de fortes chaleurs, « la date limite de consommation doit faire l’objet d’un respect particulièrement strict ».

Appréciez la couleur et l’odeur des aliments… « Cette observation minutieuse peut constituer un signal d’alarme avant la consommation intempestive d’aliments altérés », conclut l’ANSES.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.