L’alcool bio, est-ce toujours de l’alcool ?

Aujourd’hui, il est facile de trouver des alcools bios : vin, bière, cidre… Si ces produits sont effectivement plus naturels, ils n’en restent pas moins que ces boissons contiennent de l’alcool. Elles produisent donc les mêmes effets qu’un alcool non bio. Explications.

« Ce qui est bio, ou plutôt issu de l’agriculture biologique, ce sont les produits et le mode de fabrication » explique le Dr Philippe Arvers, médecin addictologue à Grenoble. « Ainsi le raisin, le houblon, la culture sans engrais, sans insecticides, sans fongicides ni désherbants chimiques relèvent-ils du bio. »

En revanche, le degré alcoolique reste le même. Et avec lui, l’ivresse et les effets sur l’organisme. « Parfois, des publicités pour les vins bio stipulent : ‘ils ne donnent pas la gueule de bois, car ils ne contiennent que peu de soufre’. Certes les maux de tête du lendemain peuvent être moindres, mais l'ivresse sera identique. » Pour ce qui concerne spécifiquement le vin blanc, rappelons qu'un acide aminé particulier, la tyramine, est aussi responsable en partie des maux de tête provoqués chez certains consommateurs. En résumé, bio ou non, l’alcool reste… de l’alcool.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.