Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Willy Bernard affirme qu’il n’avait pas reçu sa convocation au tribunal

0 30.09.2016 15:04
Angers. Willy Bernard affirme qu’il n’avait pas reçu sa convocation au tribunal

Angers. Willy Bernard affirme qu’il n’avait pas reçu sa convocation au tribunal

Photo Le Courrier de l'Ouest - Laurent COMBET

Ancien président d'Angers-SCO, homme d’affaires, Willy Bernard est poursuivi dans plusieurs dossiers judiciaires.

Jeudi, il n’était pas présent, pas plus que son avocat, à l’audience de la cour d’appel d’Angers qui devait statuer sur son sort dans une affaire de fraude fiscale.

Le procureur a requis une peine alourdie (deux ans ferme) et la délivrance d’un mandat d’arrêt.

Il demande une nouvelle audience

« La cour d’appel ne m’a pas convoqué à la bonne adresse, mais à celle de 2013 », nous a-t-il affirmé depuis le Maroc, où il réside.

« C’est une erreur du greffe, cela peut arriver. Pourtant, dans le cadre du suivi judiciaire pour une condamnation précédente je devais me rendre à Angers tous les deux mois. Le service de probation avait donc deux adresses pour moi : chez mon avocat et mon domicile au Maroc. »

« J’avais été condamné à un an de prison en appel. La cour de cassation a estimé que ce jugement n’était pas en adéquation avec les faits de fraude fiscale que j’avais d’ailleurs reconnus. J’avais donc tout intérêt à me présenter pour diminuer la peine, ajoute Willy Bernard. Ce qui s’est passé est dramatique pour moi et je vais demander la tenue d’une nouvelle audience après avoir démontré ma bonne foi. »

Pour lire le journal sur tablette, smartphone et ordinateur cliquez ici

Pour être toujours les premiers informés, téléchargez l'application Courrier.fr49




Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.