Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Un non-lieu en justice pour le pâtissier Gaboriau. A son grand regret ?

1 25.11.2014 07:54
Roger Gaboriau, ici en juin 2013 devant sa pâtisserie de la rue Saint- Aubin à Angers, n’ira pas faire le tribun devant le tribunal

Roger Gaboriau, ici en juin 2013 devant sa pâtisserie de la rue Saint- Aubin à Angers, n’ira pas faire le tribun devant le tribunal

Photo Le Courrier de l'Ouest

Jean-Paul Gaboriau est sans doute bien déçu. Lui qui rêvait d’être traîné devant le tribunal correctionnel pour en découdre publiquement contre l’ancienne municipalité d’Angers et particulièrement contre l’ancien adjoint au commerce, Jacques Motteau !

C’est du reste pour faire le plus de battage possible qu’il avait placardé des slogans très hostiles aux anciens élus sur la vitrine de sa pâtisserie, en haut de la rue Saint-Aubin. Très en verve, il avait même mis en vers ses déboires. La Ville s’était résolue à porter plainte pour « insultes publiques », en juin 2013.

Retour sur la polémique vieille de plusieurs années dans Le Courrier de l'Ouest de ce mardi, édition Angers.

 

Commentaires (1)

Donc, si j'ai bien suivi
olivierf mar, 25/11/2014 - 14:07

Donc, si j'ai bien suivi cette histoire, trois élus municipaux, qui ont la charge du registre des "Licences des boissons", et donc savent ce qu'il en est de la situation de M. Roger Gaboriau, écrivent quand même à la préfecture pour demander un contrôle par la police ?
Quelle est donc leur motivation ?
Les archives de la préfecture d'Angers contenaient déjà beaucoup de ces lettres de dénonciations, d'une période peu glorieuse de notre histoire qui, soit dit en passant, seront bientôt rendues accessibles au public, celle de M. Chauvelon n'est qu'une de plus, mais d'un élu de la république en ...2014.
C'est possible çà ?

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.