Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Justice Le vendeur avait « forcé sur les prix »

0 14.01.2015 17:39

Une habitante d'Angers a vu débarquer un vendeur de calendriers chez elle, en décembre 2013, sans parvenir à s'en débarrasser. L'homme, né en 1962 à Jarnac, avait beaucoup impressionné cette vieille dame de 80 ans. Au point de lui faire moitié peur.

Il a commencé par emporter ses chaises à rempailler, qu'il a facturé bien au-delà de ce qui était annoncé. Puis il lui a vendu un fauteuil soi-disant orthopédique à 1 500 euros (valeur : 150 euros), et aussi un matelas à 1 500 euros, bien sûr sans jamais respecter les délais de rétractation qui sont obligatoires pour toute vente en démarchage. Devant les policiers le gaillard, par ailleurs commerçant ambulant sur le marché, avait reconnu « avoir un peu forcé sur les prix ». Il avait ajouté « Mais bon... c'est ça le commerce ! ».

Au final, le commerçant a été condamné à 6 mois de prison ferme et au remboursement de la victime.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.