Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Doué-la-Fontaine Le judoka Nicolas Sadouet a participé à un stage au Japon

0 30.11.2016 13:09
Doué-la-Fontaine. Le judoka Nicolas Sadouet a participé à un stage au Japon

Doué-la-Fontaine. Le judoka Nicolas Sadouet a participé à un stage au Japon

Nicolas Sadouet, 34 ans, professeur de judo à Doué-la-Fontaine depuis 5 ans, a connu une expérience enrichissante en partant faire un stage de formation au Japon, pendant 10 jours.

Qu'elle a été votre motivation pour partir au Japon ?

« C'est le club de Saumur et le club de Doué la Fontaine, plus précisément le président du club, Dominique Métivier qui m'ont poussé à participer à ce stage de formation. J'ai beaucoup été aidé par le club et l'un de nos sponsors pour financer et concrétiser ce projet. Je suis donc parti avec 15 autres personnes pendant 10 jours à la maison du judo, au Kodokan, au Japon ».

Comment s'est déroulé le voyage et qu'avez-vous retenu ?

« Nous étions hébergés dans le Kodokan. J'ai participé à des entraînements dans les universités au niveau compétition. J'ai également découvert que le judo était une réelle tradition là-bas et que la discipline est très carrée. J'ai eu la chance de participé au championnat du Japon de katas. Nous avons beaucoup partagé avec les japonais notamment à travers des randoris (combats debout) ».

Comment décrivez-vous cette excursion au Japon ?

« C'était une expérience inoubliable et enrichissante. Je serai prêt à repartir sans hésiter ».

L'article complet dans Le Courrier de l'Ouest 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.