IVG : quel parcours de soin ?

Plus de 200 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) sont réalisées chaque année, en France. Responsable du Centre d’IVG du CHU d’Angers, le Dr Françoise Aspeele, nous explique quelles sont les différentes étapes de la prise en charge.

« Notre mission consiste en premier lieu, à réaliser des IVG », explique-t-elle. « Mais pas seulement. Nous avons en parallèle, une activité de consultation, axée sur la contraception dans le cadre du centre de planification et d’éducation familiale (du CHU). » Ces structures ont été créées en 1975 pour permettre en particulier, l’accès à la contraception des mineures sans autorisation parentale. Et cela, gratuitement. « Le volet prévention de notre activité est également très important. Ainsi avons-nous des collaborateurs qui se déplacent sur le terrain, en milieu scolaire. »

Concrètement, une femme qui a décidé de recourir à une IVG prend contact avec le centre. « Dans un premier temps, elle sera reçue pour une consultation prè-IVG. Celle-ci sera assurée par un médecin généraliste. Il lui expliquera les différentes techniques d’IVG, l’interrogera sur ses antécédents médicaux et fixera la date de l’intervention ». Par ailleurs, le centre dispose de conseillères conjugales et de psychologues, disponibles pour écouter et échanger. Une fois l’IVG réalisée, il est nécessaire d’attendre deux semaines pour une visite de contrôle.

Enfin rappelons qu’il existe deux techniques différentes. La première repose sur l’administration d’un médicament. « Elle ne peut être pratiquée que durant les six premières semaines de gestation. Au-delà, nous sommes obligés de recourir à la méthode dite d’aspiration », précise le Dr Aspeele. « Elle peut se réaliser sous anesthésie locale ou générale. C’est à la femme de choisir le type d’anesthésie qu’elle désire ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.