IRM : une attente toujours trop longue…

Statu quo. En France le délai d’attente moyen pour un examen d’imagerie par résonance magnétique (IRM) se situe toujours autour d’un mois ! Avec également des inégalités régionales qui s’accentuent. Cette situation « conduit inévitablement à des pertes de chance importantes pour les patients » souligne l’association Imagerie Santé Avenir qui publie un nouveau rapport sur le sujet.

Depuis plusieurs années, le délai moyen d’attente pour obtenir un rendez-vous IRM en France métropolitaine s’est stabilisé autour de 30 jours. Il est exactement de 29,1 jours en 2012 et demeure trois fois plus élevé que l’objectif fixé dans le Plan Cancer 2009-2013 (10 jours).

Les trois régions où l’attente est la moins longue sont Midi-Pyrénées avec 18,2 jours de délai d’attente, l’Ile-de-France (18,4) et le Nord-Pas-de-Calais (19,2). « Les délais sont souvent liés au rythme des installations d’équipement IRM », soulignent les auteurs du rapport. Les régions dynamiques en la matière, reçoivent les fruits de leurs efforts. En Aquitaine par exemple, « l’augmentation régulière du parc tous les ans, se traduit par une chute des délais de 10 jours par rapport à 2011… Mais en 2012 en Aquitaine, il faut encore patienter 37,5 jours pour bénéficier d’une IRM.

La région Poitou-Charentes, qui a augmenté son parc d’IRM de 40% en 2 ans, a réduit son délai d’attente de 19 jours, l’établissant à 23,5 jours » en 2012.

Le retard s’accentue

A l’inverse, de nombreuses régions qualifiées d’« attentistes » par Imagerie Santé Avenir. « Les Pays de la Loire, pourtant 4e région en termes de population, mais aussi la Bretagne, la Basse-Normandie, le Limousin et la Corse, atteignent un délai moyen d’attente supérieur à 50 jours », relèvent les auteurs du rapport. Comme c’est aussi le cas en Auvergne (52,6 jours). Quelques autres chiffres : en Auvergne, le délai moyen est 52,6 jours et encore de 27,7 dans la région Centre.

Et en Europe ?

En 2012, en moyenne 19,5 IRM sont disponibles par million d’habitant en Europe de l’ouest. Soit plus du double par rapport à la France, qui en compte 9,8 million/habitant.

« Pour rejoindre la moyenne européenne, la France devrait installer 1 260 nouveaux appareils cette année », soulignent les auteurs. Or, seulement « 618 IRM ont été autorisées et installées au 1er janvier 2012 ».

Aller plus loin :

Consultez l’intégralité du rapport Les insuffisances en matière d’équipements d’imagerie, médicale en France : étude sur les délais d’attente pour un rendez-vous IRM 2012 ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.